Qu’est-ce que la moxibustion ?

La moxibustion consiste à réchauffer  à l’aide d’un moxa un point d’acupuncture et à faire pénétrer la chaleur à travers la peau. Le terme moxa aurait pour origine le mot japonais Mogusa qui est une variété d’armoise, la plante avec laquelle les moxas sont généralement fabriqués. Ceux-ci se présentent le plus souvent sous la forme de boulettes, de cônes ou de bâtonnets. C’est la chaleur dégagée par leur combustion qui stimule les points d’acupuncture.

Différentes formes de moxas et utilisation :

Les cônes :

L’armoise sèche réduite en petits morceaux procure un amas d’aspect pelucheux qui s’amalgame et se travaille facilement avec les doigts, permettant de créer des cônes de différentes tailles, du grain de riz à la grosseur d’une demi-datte. Leur grosseur va dépendre du point à stimuler et de l’effet recherché. Les cônes sont généralement placés directement sur la peau, à l’endroit d’un point d’acupuncture. Afin d’augmenter l’effet tonifiant du moxa, une tranche de gingembre, d’ail ou d’aconit, préalablement percée, peut être inséré entre la peau et le cône.

Les bâtonnets (ou cigares) :

Ils sont  fabriqués avec de l’armoise hachée, façonnée en bâtonnets ou roulée dans du papier. Pour utiliser les bâtonnets, il suffit de les allumer et de les tenir à quelques centimètres du point d’acupuncture à traiter ou de la zone à réchauffer. Le praticien pourra laisser le cigare au-dessus de la peau sans bouger ou le déplacer légèrement jusqu’à ce que la peau du patient devienne rougeâtre et que la personne ressente une agréable chaleur. La fumée émise par la combustion des moxas d’armoise est plutôt dense et  odorante. Pour pallier à ce problème, il existe maintenant du moxa sans fumée à base de charbon.

Pourquoi le moxa a de bons résultats ? 

Le rôle du moxa et de ses bienfaits n’est pas de traiter certaines bactéries, microbes, virus, etc…, il est de renforcer le Qi originel (il s’agit du Qi (énergie), hérité de nos parents au moment de la conception, appelé également « Qi ancestral». C’est le Qi originel qui est à l’origine de notre constitution physique ainsi que notre caractère. Ce Qi essentiel se situe dans les reins. Il correspond dans notre conception occidentale à l’hérédité. Constitué de l’énergie venant en partie du père et en partie de la mère, ce Qi est assez lourd, lent, et circule dans les méridiens les plus profonds). Quand le qi originel du corps est devenu faible, suite aux agressions extérieures, il ne peut pas assumer correctement son rôle de défense et protection du corps. Le moxa produit une chaleur très proche de celle du soleil, permet de tonifier le qi originel, donc le système immunitaire est renforcé, les symptômes des maladies disparaissent petit à petit, le corps regagne son état de bonne santé.

Le moxa est utilisé dans la médecine traditionnelle chinoise depuis plus de 3000 ans, un proverbe chinoise très connu dit : « trois ans de moxa dans la maison, pas besoin de voir de médecins ». La moxibustion peut ajuster l’équilibre yin yang, améliorer l’état global du corps. Il a de très bons résultats sur des maladies courantes, ainsi que sur des maladies plus graves.

Quels sont ses bienfaits ?

Ses effets thérapeutiques les plus communs sont de réchauffer lorsqu’il y a un syndrome d’Excès de Froid, de tonifier lorsqu’il y a un Vide de Yang ou, de façon générale, d’activer et de faire circuler le Qi et le Sang dans les Méridiens. 

La moxibustion et ses bienfaits permet de prévenir ou de traiter des problèmes comme les douleurs rhumatismales, articulaires et musculaires, certains problèmes digestifs comme la diarrhée et des troubles gynécologiques comme les menstruations douloureuses. On l’utilise fréquemment dans le traitement des personnes fatiguées ou atteintes de maladies chroniques afin de renforcer leur énergie vitale. Enfin, le moxa est aussi très utile dans certains cas d’anémie. 

La moxibustion a des bienfaits incroyables, elle peut diminuer l’inflammation, dissiper les stases, la chaleur, le froid, a de très bons résultats non seulement sur des maladies courantes comme des rhumes, grippes, fièvres, douleurs…

Découvrez d’autres techniques thérapeutiques utilisés.